Single Blog Title

This is a single blog caption

Bleuet de France – 11 novembre 2017

La commémoration du 11 novembre 2017 verra le déploiement de l’opération du Bleuet de France, sur notre territoire national comme à l’étranger et à Abou Dhabi. Initialement adossée à la commémoration de la Première guerre mondiale, l’opération du Bleuet de France prend en charge « ceux qui restent », les blessés, les mutilés, les ressortissants les plus démunis, les pupilles de la Nation, et de façon plus récente, à la faveur des attaques sur notre sol, les pupilles des victimes du terrorisme.

Le bleuet, symbole de l’espoir sur le champ de bataille, vecteur de solidarité de notre nation, est né à la suite de la mobilisation de deux infirmières en 1925, Charlotte Malleterre et Suzanne Leendhart, afin que des fonds soient recueillis pour les mutilés de la Grande guerre. En 1934, l’Etat français officialise la vente de bleuets dans les rues, bleuets alors confectionnés par les blessés. C’est en 1935 que le 11 novembre est choisi pour la vente de ces fleurs bleues.

 

En 2012, M. Nicolas Sarkozy, alors président de la République française, a décidé que cette date de l’armistice serait désormais celle de la « commémoration de tous les morts pour la France », sous le patronage de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre. La « fleur française du souvenir », le bleuet, adopte désormais un spectre plus large que celui de l’armée française : il s’agit d’une aide à ceux dans le besoin, en France. Cette aide est devenue indispensable à la suite des nombreuses attaques terroristes sur notre sol et en Europe.

A la veille du centenaire de cet armistice, le Bleuet de France agit de telle sorte que ce devoir de solidarité et de transmission ne s’arrête pas, pour l’unité de la nation française.

 

L’année dernière, la mobilisation de la communauté française et étrangère aux Emirats Arabes Unis a permis d’adresser à l’œuvre nationale du Bleuet de France plus de 2 000 €, produit de la vente du Bleuet dans différents établissements.

Notre présence française aux Emirats Arabes Unis est large et diversifiée : nous sommes des civils, des militaires, des étudiants, des professionnels, des citoyens, des patriotes, des solidaires. Que notre mobilisation soit à la hauteur de l’engagement de ceux qui sont partis et de « ceux qui restent ».

Leave a Reply